Ne pas jouer de piano ou ne pas être sur les réseaux sociaux : quel est le pire ?

Rédigé par antistress le 05 mai 2024 - 1 commentaire

Fourchettes de différentes formes et styles alignées

Il y a quelques temps je discutais avec des collègues en fin de journée, attablé devant un verre, et eu le malheur de leur confier que je n'étais pas sur les réseaux sociaux (les médias sociaux, plus exactement).

Je ne m'attendais pas à être immédiatement convoqué à mon propre procès par l'une de mes collègues présente !

Que n'avais-je dit : « mais tu te rends compte, ce n'est pas possible » etc. (j'ai oublié la longue litanie d'arguments visiblement évidents qui s'ensuivit).

Et je me suis dit : c'est quand même étrange cette réaction épidermique suite à une information qui ne concerne que moi. Et de me dire : si j'avais annoncé que je ne joue pas de piano, ou que je ne mange pas de haricots, aurais-je eu droit à cette sommation immédiate de me justifier, et surtout de reconnaître mon erreur ?

Qu'est-ce que cela dit de nous ?

1 commentaire

#1  - Stéph24 a dit :

Bonjour,
Cela aurait pu être pire: Ne pas jouer de piano ET ne pas être sur les réseaux sociaux...

Je comprends tout à fait, réaction identique de mon entourage, sujet que je ne relève plus car incompréhensif

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

NB : en publiant votre commentaire, vous acceptez qu'il soit placé sous la licence CC BY-SA comme indiqué aux conditions d'utilisation du site

Quelle est le dernier caractère du mot 6v0s7m4 ?