Les ados : à la fois enfants et adultes

Rédigé par antistress le 01 décembre 2020 - Aucun commentaire

Deux adolescentes, l'air pensif, sérieux, préoccupé

Le titre de ce billet pourrait être vu comme une tautologie, et sans doute plus encore si j'avais écrit : Les ados : entre enfants et adultes.

Mais l’intention de ce (court) billet n'est pas de réaliser une caractérisation des adolescent·e·s, mais plutôt d'évoquer une posture d'éducateur : la mienne.

En tant que CPE exerçant en lycée (au collège c'est un peu différent et j'aurais tendance à distinguer grosso modo les élèves de 6ème et 5ème – qui gardent un voire deux pieds dans le monde de l'enfance et cherchent l'approbation de l'adulte – de ceux de 4ème et 3ème – qui aspirent à être traités comme des adultes dans leur quête nouvelle d'autonomie [1]), ma posture d'éducateur est la suivante : traiter les ados comme des adultes en devenir tout en n'oubliant pas que j'ai affaire à des enfants.

Ce grand écart a ceci de nécessaire que, considérer l'ado comme un·e adulte (le⋅la responsabiliser, s'exprimer avec lui⋅elle quasiment comme avec un·e adulte) l'aide à grandir et le⋅la pousse à devenir l'adulte que j'envisage pour lui⋅elle (par l'effet Pygmalion).

Mais, dans le même temps, je n'oublie que j'ai affaire à des enfants qui requièrent protection, notamment au titre de la Convention internationale des droits de l'enfant adoptée par l’Assemblée générale des Nations unies le 20 novembre 1989 et signée par la France le 26 janvier 1990 (le Parlement l'ayant ratifiée le 7 août 1990) [2].

Je vous avais dit que ça serait court !


[1] Les CPE peuvent être affectés en collège comme en lycée, et, pour ces derniers, en lycée soit professionnel, soit général et technologique, soit polyvalent (un mélange des précédents).
[2] Chacun peut s'adresser au Défenseur des droits s'il estime que les droits d'un enfant (jusqu'à ses 18 ans) ne sont pas respectés ou qu'une situation met en cause son intérêt. Un enfant ou un adolescent peut contacter lui-même le Défenseur des droits.

Écrire un commentaire

NB : en publiant votre commentaire, vous acceptez qu'il soit placé sous la licence CC BY-SA comme indiqué aux conditions d'utilisation du site

Quelle est le premier caractère du mot fcmjr9 ?